A- A A+ Jeudi 23 février 2017

Patrimoine

L’histoire de Maisons-Alfort

Les origines de la Ville

Les premiers témoignages d’une présence humaine sur le territoire qu’occupe actuellement Maisons-Alfort se situent entre 1000 et 500 ans avant J-C. Toutefois, ce n’est qu’en 988 qu’apparaît pour la première fois dans une donation le nom de "Maisons" (de "mansio", un lieu de repos le long de la voie romaine). Ce nom indique la présence ancienne d’habitations plus importantes que les simples chaumières des paysans.

Archives et documentation

Le service Archives-Documentation collecte et met à disposition des services municipaux mais aussi du public (dans le respect de la loi de 2008 sur les archives) tous les documents susceptibles de les aider dans leurs recherches aussi bien administratives qu'historiques.

Quels documents sur l'histoire de Maisons-Alfort peut-on consulter ?

Les archives dites anciennes et modernes (de 1285 à 1945) sont pour l'essentiel déposées aux Archives départementales du Val-de-Marne, à Créteil.

Les bâtiments historiques de Maisons-Alfort

Au fil des quartiers maisonnais, des vestiges ou des bâtiments témoignent de la riche histoire millénaire de Maisons-Alfort :

L'église Saint-Rémi dans le Centre

Eglise Saint-RémiDatant en partie du XIIème siècle, l’église Saint-Rémi est l’un des plus anciens bâtiments de notre ville.

Dotée d’un clocher roman reconstruit en 1972 après avoir pris la foudre, l’église abrite un orgue classé en partie et daté de 1779.

Le patrimoine des années 30

De toutes les périodes de croissance que Maisons-Alfort a connues, l'entre-deux-guerres est sans aucun doute celle qui s'est inscrite le plus brillamment sur son territoire. Les réalisations publiques comme les initiatives privées ont non seulement été saluées par la presse de l'époque comme des réussites mais elles constituent aujourd'hui un patrimoine architectural exceptionnel, illustrant de manière éclectique les caractéristiques et les influences de l'architecture des années 30.

Le Fort de Charenton

Le Fort de Charenton, construit entre 1841 et 1845, a donné à la ville ses pages d'histoire militaire. Après avoir vu défiler pas moins d'une trentaine d'unités militaires différentes, le Fort a accueilli à partir de 1930 la Gendarmerie Mobile puis en 1959 le Commandement des Écoles de la Gendarmerie Nationale.

Le musée de Maisons-Alfort

Le Château de Réghat

Depuis septembre 2003, le Musée de Maisons-Alfort est installé dans le Château de Réghat.

Cette demeure du XVIIIe siècle, une des plus anciennes de la ville, était autrefois le rendez-vous de chasse de Louis XV et lieu de séjour pour la Marquise de Pompadour. Ses façades sur jardin et ses toitures sont inscrites depuis 1979 à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Son authentique jardin "à la française" et la vue qu'il offre sur le parc attenant ajoutent au charme du bâtiment.